Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de randosalain26.over-blog.com
  • Le blog de randosalain26.over-blog.com
  • : Blog de randonnées pédestres en montagne, bord de mer...Cliquer sur le nom de la rando ci-dessous pour voir l'article correspondant
  • Contact

Les randonneurs

C’est comme ça qu’on appelle ces petites bêtes avec des bosses sur le dos et des bâtons au bout des bras.

En général, ils se déplacent en groupe et se garent sous les platanes. Ils attendent l’ordre du chef et s’évanouissent dans la nature. Ils partent marcher et tchatcher… pourquoi se gêner. Tant qu’on est au village, on peut les surveiller mais après… où vont-il ?

Traditionnellement, ils se dirigent vers le haut, mais pour en savoir plus regardons ensemble quelques randonnées qu’ils ont effectuées…..

Rechercher Dans Ce Site

Pour ne pas vous perdre

boussole1[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

monde[1] 

boussole carte randos

 

 

La montagne on partage

Pour voir (ou retourner à) nos voyages, cliquer sur la photo ci-dessous.

DSC05119

 La montagne ça vous gagne, alors on partage, bonne rando virtuelle. A vous de cliquer !!

 Hautes Alpes        Du pré de Mme Carle au glacier blanc

Hautes Alpes        Dormillouse et les lacs Palluel Faravel

Hautes Alpes           Vallée de la Clarée les 3 lacs : Clarée, Rond, Ban

Hautes Alpes           Tête de Clappe Dévoluy

Hautes Alpes           Tête des Ormans Dévoluy

Hautes Alpes           Lacs de Pétarel Valgaudemar

Hautes Alpes           Les crêtes de Ceüse

05 Mercantour        Val d'Allos Col de l'Encombrette

05 Mercantour        Val d'Allos  Le Mont Pelat

05 Mercantour        Val d'Allos Tour des lacs

05 Mercantour        Colmars les Alpes Les lacs de Lignin 

05 Mercantour        Lac d'Allos

06 Mercantour        Les lacs de Gialorgues

06 Mercantour        Les gorges de Daluis, "le point sublime"

07 Ardèche            Chateauneuf de Vernoux Serre de la Roue

Ardèche                  Thueyts Pont du diable - Fontfreyde - Echelle de la Reine, du roi

Ardèche                  Coux Grottes de la Jaubernie-Croix de Gruas

Ardèche                  St Montan 

Ardèche                  Le Pouzin du Serre du gouvernement au couvent des chèvres

Ardèche                  Pranles Le volcan des Chirouses 

Ardèche                  St Sylvestre : Le pont romain - la chapelle St Martin de Galéjas

Ardèche                  Pont de Chervil - Chalencon

Ardèche                  Le cirque d’Estre et le vallon de Tiourre

Ardèche                  Labastide de Virac Gorges de l'Ardèche

Drôme                     Les trois Becs

Drôme                     Diois Vallon de Combeau

Drôme                     Les Prés sommet de Banne

Drôme                     Valdrome La Pyramide et l'Aup froid

Drôme                     Nyons Garde Grosse

Drôme                     Les Tourrettes Ravin des loups

Drôme                     La Garde Adhémar val des nymphes

Drôme                    Baronnies. Rocher de Saint-Julien

Drôme                    Baronnies  Les Géants à Piégon

Drôme                    Arpavon Poët Sigillat Le tour de la grande Javonière

Drôme                    Omblèze Canyon des Gueulards et Druise

Drôme                    Omblèze

Drôme                    Beaufort sur Gervanne Côte-Belle

Drôme                    Pontaix Cascades de l'Aiguebelle

Drôme                   Rochebaudin Serre Gros

Drôme                   Rochefort Samson Pas du Loup Grotte des Ussets

Bouches du Rhône    La côte bleue de la Redonne à Niolon

Bouches du Rhône    Carro tour du Cap Couronne

Isère                      Le Gargas - Massif des Ecrins

Isère                      Granier Chartreuse

Isère                      Monteynard tour du lac par les passerelles Himalayennes

Isère                      La Bérarde: Pillatte Temple Ecrins Carrelet Chatelleret

Isère                       Cognin les gorges- Les gorges du Nan

Pyrénées Atlantiques La Rhune

Pyrénées Orientales  Collioure Port-Vendres

Savoie                     Vanoise Pralognan La Valette

Savoie                     Vanoise Col du Palet, Plan Séry

Savoie                     L'Arpont Maurienne

Savoie                     Lac Sainte Croix Belledonne Maurienne

Savoie                     Arêches-Beaufort - Tour du lac de Saint Guérin

Savoie                    Les Contamines Montjoie - Lac Jovet

Savoie                    Bionnassay - Passerelle

Var                         Les crètes de la Sainte Baume

 Var                         Les gorges du Caramy

Var                         Corniche de l'Estérel

Var                          Porquerolles Ouest

Vaucluse                  Le plateau du Barry à Bollène

 

Bhoutan                    La tanière du tigre

Espagne                   Camino del Rey nord Malaga

Espagne                   Picos de europa Senda del Cares

Espagne                   Picos de europa Torre de horcados Rojos

Espagne                   Randonnées Bardenas, Alquézar, Parc Ordesa en Espagne du nord

Italie                      Tour du Mont Viso

Italie                      Cinque Terre

Egypte                     Déserts blanc et noir

Grèce                     Les gorges de Vouraïkos vers Kalavrita

 

3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 11:14

Dormillouse : un village habité au cœur du Parc national des Ecrins qui dévoile son architecture et son histoire au fil de ses hameaux. Village perché au-dessus d'un verrou glaciaire, Dormillouse surplombe une impétueuse cascade.

Aujourd'hui encore, ce n'est qu'à pied que se découvre ce village chargé d'histoire; au dessus une boucle permet de découvrir 2 beaux lacs de montagne. Le site est magnifique et mérite le détour

Se garer au parking des Cascades, au terminus de la route, tout au fond de la vallée de Freissinières. Prendre le sentier de gauche où se trouve la porte d'entrée du Parc national, signalé par un ensemble de panneaux explicatifs

Laisser sur la droite la passerelle qui mène au sentier d'hiver et suivre l'itinéraire du lac Palluel, en passant le pont au-dessus du torrent des Oules. Continuer le sentier en lacets qui traverse une zone d'éboulis. Tout en face une grande cascade.

 

Ce sentier “d'été” est situé sur une zone d'avalanche, il n'est pas emprunté en hiver. Il est large et taillé en douceur, il permet aux habitants de Dormillouse de se ravitailler . Au croisement suivant, laisser le sentier à gauche (lac du Fangeas, col des Terres Blanches) . Ensuite le chemin mène au village de Dormillouse. Avant le pont, prendre à gauche en suivant le panneau lac Faravel, lac Palluel, col de Freissinières. Notre groupe se divise en deux, certains vers les lacs et d'autres vers le village

ou ils pourront voir l'ancien moulin

 

A la bifurcation suivante, laisser le sentier qui monte à droite (col de Freissinières) . Prendre toujours sur la gauche et entrer dans la forêt de mélèzes. Au-dessus de la forêt, direction à droite vers le lac Palluel.

Du lac Palluel, prendre le sentier en rive droite du torrent vers le lac Faravel.

 le sentier en balcon domine la vallée et passe des ressauts rocheux,

une étendue de cairns entre les lacs Palluel et Faravel !!

les bergers? les randonneurs ? devaient s'ennuyer !!

avant de descendre vers le lac Faravel.

Ira ira pas ? il faut être courageux pour prendre un bain frais.

 

Devant le lac, descendre le verrou et suivre le sentier à flanc de montagne pour rejoindre le croisement au-dessus de la forêt.

 

En redescendant des lacs, un crochet (3/4 d'heures) par le village de Dormillouse est possible en empruntant un ancien pont de pierre qui mène au hameau des Romans, en haut du village. Un village habité au cœur du Parc national des Ecrins qui dévoile son architecture et son histoire au fil de ses "quartiers" ou hameaux. Un pré au dessus du village perché servira pour le pique nique d'une partie du groupe,

avant leur retour vers le village,

Aujourd'hui encore, ce n'est qu'à pied que se découvre ce village chargé d'histoire.

On peut y découvrir son ancien moulin sur le bas du village, son ancien gîte

et un peu plus haut le gîte de l’école avec son sympathique gardien toujours fidèle au poste, dernier habitant à y demeurer à l’année ; tout à coté le temple protestant surmonté de 2 cloches.

 

Il  reste à redescendre dans la forêt par le même chemin qu'à l'aller, après un dernier regard vers le village

On retrouve les cascades

très légèrement à l'écart du sentier, un autre torrent et d'autres cascades

 

Point de départ le parking à l'extrémité de la route (1441m)

Village de Dormillouse  (1727m). 45 minutes pour y accéder

Lac Palluel  (2472m).

Lac Faravel (2386m).

Il faut compter 2H de marche du parking au Lac Palluel, puis 30 minutes de plus pour atteindre le Lac Faravel

Topo de ce circuit des 2 lacs et retour par Dormillouse

Topo de ce circuit des 2 lacs et retour par Dormillouse

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Hautes Alpes
commenter cet article
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 15:22

Randonnée dans les Ecrins vers le glacier Blanc (Vallouise)

C'est un des plus beaux sites du parc national des Ecrins mais aussi des Alpes, un incontournable même. D'ailleurs l'été, il très fréquenté. Le Pré de Madame Carle est le point de départ d'une randonnée inoubliable vers le glacier blanc et son refuge. Nous sommes face au massif du Pelvoux. Des cordées d'alpinistes en descendent ou y montent. Le Dôme des Ecrins est visible. Nous voici plongé dans l'univers de la haute montagne tout en étant que de simples randonneurs .....

Le départ se fait sur le magnifique site du Pré de Madame Carle, en prenant le sentier qui longe le refuge Cézanne (1874m); il traverse torrents et gravières.

Ce sentier s'élève ensuite facilement en lacets,

et nous offre une vue plongeante sur la moraine du Glacier Noir.

Après avoir passé quelques torrents tumultueux et bruyants, blocs granitiques, le Glacier Blanc est en vue. Le sentier parfois en escalier est très pierreux.

Il faut redescendre un peu pour passer le pont qui enjambe le torrent du glacier, c'est là que nous prenons notre pique-nique.

et un peu de repos

En remontant sur le versant opposé, des câbles permettent de s'assurer sur ce sentier escarpé, parfois dans une cheminée.

Il débouche sur un grand replat où se trouvent l'ancien refuge transformé en musée et le lac Tuckett (2438m).

 

Vue magnifique sur le Pelvoux (3946m) et ses glaciers .

Il faut ensuite passer la bosse

qui  amène au refuge à 2542m, surplombé par le Glacier Blanc.

Pour avoir une vue rapprochée du glacier, ne pas hésiter à poursuivre un peu la montée derrière le refuge.

 

Le Glacier Blanc  est le plus grand glacier du parc des Ecrins, il continue de reculer inexorablement d'année en année.  Ce retrait est surtout notoire au niveau de la langue frontale, qui par exemple a reculé de plus de 100 mètres sur l'année 2012.

 

La descente se fait par le même itinéraire.

Il s'agit d'une rando en haute montagne, donc un bon équipement et la consultation de la météo s'imposent avant de partir.

Distance entre le refuge Cézanne et le refuge du glacier blanc =  4.4 km

Dénivelé = 668 m  Pré de Mme Carle refuge Cézanne = 1 874 m

                                              refuge du glacier blanc = 2 542 m

Distance entre le refuge du glacier blanc et le bord du glacier = 1.1 km. Dénivelé = 298 m

Carte IGN au 1:25 000 série TOP 25 et Série Bleue (référence 3436ET)  Meije / Pelvoux / PN des Ecrins.

Le chemin jusqu’au refuge du glacier blanc est assez facile.

Compter 2h à 2h30 de montée

 

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Hautes Alpes
commenter cet article
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 15:33

P1090064

Une magnifique randonnée panoramique, en boucle parfaite, sur une  montagne en forme de fer à cheval, présentant des falaises sur tout son rebord externe et de doux alpages à l'intérieur. P1090045

Une grande partie de ce parcours suit la ligne de crête, avant de dévaler vers le fond de l’entonnoir.

P1090070Accès : De Gap ou de Veynes, gagner la Roche-des-Arnauds par la D 994; dans le village, prendre à droite en venant de Veynes, ou à gauche en venant de Gap, la D 18 en direction de la "Station de Ceüse", se garer dans cette peu connue et petite station.
Carte 3338 ET Gap, sentier repéré sommairement 5 ou 6 en rouge pour VTT ( voir fin d'article)

Dénivelé 500 m, Départ 1520 m Arrivée 2016 m distance 12 – 13 km ,

Durée 5 h , pas de difficulté

 

P1090034

Nous  sommes  venus pour marcher sur la Montagne de Ceüse, tourner pourrait être le mot exact pour cette boucle, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. C'est ce qui nous attend aujourd’hui. Dés le parking le sentier monte rapidement puis part vers la droite. On entre dans un petit bois, passons sous le téléski de la Sapie, nous nous dirigeons encore à droite, direction le lieu dit "La manche". Nous souhaitons aller sur la crête et pour cela modifions un peu le circuit indiqué. Dans la montée, nous bifurquons à gauche abandonnant le sentier.  P1090048P1270607

 Cette partie se fait hors balisage et  hors sentier, mais impossible de se perdre pour rejoindre la crête de Lumineuse. Sur la crête, la vue panoramique vers Veynes est magnifique, nous dominons le chemin qui revient de La Manche. Nous continuons, rejoignons le sentier balisé VTT, descendons vers le petit ruisseau et longeons le marais de Raux .

P1270618

De là tout en traversant cette partie plateau crête par un sentier agréable en alpage nous rejoignons le carrefour qui mène au Pic de Ceüse 2016 m, avec le majestueux Pic de Bure en face. Le pic se fait soit en aller et retour, soit en passant par la crête.

P1090059

Au cairn du sommet, interdit de dépasser,  de l'autre côté la marche est haute !!!

Ici la falaise est verticale, c'est le paradis des grimpeurs. P1090060

P1270623

Une pause panorama s'impose,  vue splendide sur Gap, et sur les Alpes du Sud, pause pique nique également.

P1090056

D'un côté le Pic et plateau de Bure…

P1270617

De l'autre le Mont Ventoux au loin.

P1270630

 Pour le retour nous suivrons tout d'abord les crêtes avant de rejoindre le sentier

P1090071

Retour par le haut de la piste de ski, au passage beaucoup de gros champignons.

P1090068

Le sentier rejoint une large piste, mais avant nous voyons le chemin parcouru depuis le début de matinée, P1270639

  Au détour d'un virage le parking apparaît avant l'arrivée à Ceüse station.

P1270634

Une randonnée très agréable, très diversifiée, peu de monde mais quelques sympathiques rencontres et encore beaucoup de fleurs.

ceuse 0


Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Hautes Alpes
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 13:27

R201307011101180307

Lac des Béraudes

R201306281607080005Accès routier : Briançon, Névache, Parking Chalets de Laval

 

Départ : Parking chalets de Laval, terminus de la route à 2030 m
Attention à certaines périodes circulation réglementée de 9 h à 19 h, possibilité de navettes pour accéder au parking
 

 

Dénivelé : 474 m
 

 

Temps de montée : 1 h ½ - 2 h

R201307010902220387

Le lac des Béraudes est  un des lacs le plus connu et le plus fréquenté de la vallée de la Clarée. R201307010925280385

Situé à 2504 m, ce lac de 2,9 hectares est d'une profondeur de 12 mètres à la particularité d'être un lac de "doline " dont le fond est tapissé d'argile. C'est d'ailleurs ce matériau qui lui donne cette couleur menthe. C'est au terme d'une montée assez raide dans une ambiance agréable de mélèzes, d'alpage et avec une vue sur le Mont Thabor 3178 m  qu'apparaît le lac des Béraudes. R201307010942360384

Bien qu'en ce mois de juillet  les eaux soient gelées sur une grande partie, le spectacle en vaut la peine !Du parking de Laval 2030 m, nous suivons la piste qui fait suite à la route goudronnée. Après 100 mètres, au panneau lac des Béraudes, on prend à gauche pour traverser sur le pont et  arriver au niveau d’un bosquet de mélèzes et de quelques rochers. Là, le sentier de gauche monte en ligne droite (passage raide), puis en lacets en forêt de mélèzes. Au replat à la sortie de la forêt, on  traverse une première fois le ruisseau du Moutet et on poursuit rive gauche de celui-ci. On retraverse une deuxième fois le ruisseau et on continue sur le sentier pentu en lacets. R201307010956000376

Arrivé au milieu du vallon, il ne  reste plus que quelques lacets à franchir et une dernière rampe pour atteindre le lac après environ 1h30. R201307010956260375

Le lac des Béraudes (2504m, est encore bien gelé, ce qui met encore plus en valeur la sensationnelle couleur turquoise de son eau. R201307011042520313

Pour atteindre le Col des Béraudes il faut remonter le sentier à gauche du lac dans les éboulis, il est encore recouvert de neige ; R201307011046320372

R201307011110020361

R201307011112460303

Au retour, nous faisons le choix de passer par le lac Rouge. Un peu de descente avant de bifurquer plein sud sur la droite en restant de niveau, les plaques de neige nous empêchent de voir le sentier, il faut faire la trace. R201307011310140295

Nous atteignons un replat, sur notre droite un grand couloir mène au lac, il est encore recouvert de neige, le seul bruit que l’on entend est celui des pierres qui claquent au soleil au dégel et roulent dans la pente.R201307011318360294 Choix : nous ne tentons pas de passer. R201307011317220348

Nous revennons chercher le sentier des Béraudes à hauteur de la traversée  du ruisseau pour redescendre jusqu’au parking. R201307011319320347

R201307011405360344

  Content de cette journée, la montée, avec presque 500m de dénivelé  est assez raide. R201307011414000340

Mais le spectacle qui nous est donné à l'arrivée vaut le détour (avec le soleil) !!!!R201307011415140339

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Hautes Alpes
commenter cet article
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 13:21

Les trois lacs : lac de la Clarée, lac Rond, lac de Ban

R201306301209460191Départ : Parking chalets de Laval, terminus de la route à 2030 m
Attention à certaines périodes circulation réglementée de 9 h à 19 h  possibilité de navettes pour accéder au parking
Dénivelé : 466 m

Temps de montée : 3 h depuis le parking, 2 h depuis le refuge des Drayères
R201306300854000147Descriptif :
Sous les regards des hauts sommets calcaires de la pointe des Cerces 3097m, Tête de la Cassile 3069 m, Pointe des Béraudes 2837 m , le GR 57 très large, surplombe la Clarée sur votre gauche. R201306300854300270

La montée toute en douceur dans ce vallon verdoyant est très agréable, les bruits émis par la cascade et le torrent rythment la marche jusqu’au refuge des Drayères 2180 m sauf lorsque l'on fait ce trajet sous une forte pluie !!!R201306300854300270Quelques raidillons un peu de pente pour accéder d’abord à un petit lac  puis au lac de la Clarée 2433 m, le lac Rond 2450 m , et ses vestiges militaires.R201306300859420266et enfin  le plus grand des 3 lacs se présente le lac de Ban 2470 m  qui est atteint très rapidement. R201306300921020136

Les lacs d’un vert émeraude mélangés à la glace blanche jouent avec la lumière.
R201306300926120257Itinéraire : Au parking prendre le GR 57 jusqu’au refuge des Drayères. Après le Pont de Pierre, nous passons en contrebas du refuge et continuons sur le GR qui serpente dans les alpages. R201306300952400251

A certains endroits le sentier n’est pas bien marqué, surtout en début de montée car cette année fin juin il reste beaucoup de neige. R201306300945160252

Au lac de la Clarée, on prend le sentier à sa droite après avoir traversé le petit ruisseau pour arriver au lac Rond. R201306300957200247

On poursuit le chemin légèrement montant pour accéder au lac de Ban. R201306301008200111

On peu atteindre le col des Rochilles en poursuivant sur le même sentier R201306301213260188

mais aujourd’hui il y a encore beaucoup de neige et glace en aplomb du lac gelé, décision est prise de monter vers le Col des Cerces . Nous redescendrons vers le lac de la Clarée pour le pique niqueR201306301055540100

R201306301220340069

Le retour se fera par le même itinéraire.

R201306301229080184Difficulté : Bon marcheur, aucune difficulté particulière. Marche de 13 km environ

R201306301357360066

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Hautes Alpes
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 11:04

R201206230167

Altitude départ 1232m

Altitude arrivée 2 140 m  Dénivelée 900 m

Montée 3 h 30  descente 2 h 30

Accès : En venant de Valence 4 km après Veynes prendre à gauche la D937 vers La Cluse, rentrer dans le village, remonter sur 800 m la vallée de l'Abéou par une piste carrossable jusqu’au parking.
Avec cette randonnée voici une excellente façon d'aborder l'univers particulier du Dévoluy. D'une difficulté modérée, au départ paisible au milieu des grands alpages, elle se termine en bordure du grandiose cirque de l'Abéou, avec ses immenses pentes ravinées dominées par l'impressionnant roc de Garnesier.R201206230196 La traversée de la tête d'Ormans est facultative, mais fortement recommandée : au prix d'une petite montée, on reste ainsi jusqu'au bout en contact avec ces espaces sauvages.
R201206230149Description

Du parking, nous traversons le torrent de l'Abéou, empruntons le sentier balisé en rouge et blanc qui traverse les marnes noires puis longeons le ravin du torrent des Ormans jusqu'à une maison d'alpage.
C'est entre des haies de grands églantiers que nous continuons sur ce chemin, au milieu des vaches et du vallon de Bourdelle, jusqu'au col du Lauteret. Vers 1 650 m, il faut traverser un petit torrent, quitter le GR et remonter sa rive droite en direction d'un beau pilier rocheux. Vers le haut, on débouche sur un autre sentier venant du col de Lauteret R201206230176.R201206230162 Nous suivons le chemin jusqu'au col de Plate Contier 1905 m, d'où l'on découvre la suite de l'itinéraire. R201206230179Il est facile de repérer la bonne trace en direction du pas de l’Agneaux, le grand pierrier issu de la crête des Ormans. R201206230185On atteint le départ de cette trace, marqué par deux cairns, en montant droit dans la large pente herbeuse dominant le col. R201206230187 L'arrivée sur le petit replat du pas de l'Agneau 2069 m avec la découverte soudaine du cirque de l'Abéou est inoubliable.R201206230207 La vue sur le cirque constitué de la Tête des Ormans, la Tête de Garnesier , le Pic de Bure, les Ecrins, la Meije  est grandiose... R201206230206Il reste 300 mètres de dénivelé pour accéder au sommet de la Tête de Garnesier à 2367 mètres d'altitude, point culminant de cette randonnée. L'arête comporte quelques passages proches du vide, la plus grande prudence est donc recommandée pour ce parcours. Il est déjà plus de midi, nous n’irons pas. R201206230208Nous faisons le choix de monter à la tête des Ormans 2140 m, (bonnes traces dans un pierrier) pour y retrouver les collègues qui sont partis par l’autre côté, plus verdoyant et moins pierreux.R201206230221

Après un examen complet de tout le paysage, le repas est le bienvenu. R201206230225Impossible de ne pas s'assoir ou de marcher sur les fleurs, il y en a partout (gentianes, myosotis, lys de St Bruno, lin bleu et blanc, oeillets, orchis vanillée.....) R201206230169R201206230184R201206230233Nous repartons à la descente par l'arête facile qui effectue un demi cercle pour rejoindre l'itinéraire de montée. R201206230263Vers le bas, la pente s'accentue. R201206230284Nous rejoignons le sentier du matin, pour un retour tranquille agrémenté du son de cloche des très nombreuses vaches. R201206230296A l’arrivée quel plaisir que de quitter les chaussures, et se retrouver les pieds dans l’eau du torrent pour un bain de pieds raffraichissant !!!R201206230141b

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Hautes Alpes
commenter cet article
30 juin 2012 6 30 /06 /juin /2012 13:45

R201206230013Pic de Bure depuis La Montagne ci-dessus et Pic de Bure depuis la Tête de Clappe ci-dessous R201206230067

R201206230026Altitude départ 1320m

Altitude sommet 2021 m   Dénivelé 700m

Durée 4h30

Accés : A la Roche des Arnauds sur la nationale entre Veyne et Gap, dans le village tourner à gauche direction les Baux et Gite ONF Matacharre. Monter sur environ 2 km, et dans une épingle prendre à gauche la piste forestière, direction gîte ONF de Matacharre, sur 4 km, jusqu'à une intersection : se garer là, ou descendre à gauche jusqu'au gîte de Matacharre

Photo du topo à la fin

R201206230034Nous attendons nos amis, ce matin à Die il y a la transhumance, donc de la circulation et surtout beaucoup de moutons !! la preuve photos IsabelleR201206230036g

R201206230036e

R201206230041

Tout le monde est là, du carrefour nous montons par la piste forestière. On peut suivre les marques jaunes, une barrière empêche les véhicules d’aller plus haut.R201206230048À la sortie de la forêt, nous rejoignons le GR 94B au col de Conode (1789 m). R201206230049A partir de là, il faut monter à vue, droit dans la pente. Il  a quelques arbres clairsemés jusqu'à la tête de Clappe (2021 m), mais partout des fleurs (gentianes, tulipes sauvages, ancolies, hélianthèmes, trolles, asters, edelweiss….).R201206230051R201206230063

R201206230053Cà y est, nous y sommes, la récompense est là, que c’est beau !!!R201206230059 Nous nous installons pour le pique nique. Ciel bleu, pas de vent, chaleur, nous permettent de profiter de panoramas époustouflants depuis ce sommet : le pic de Bure se dévoile sous sa face la plus impressionnante avec l'immense pilier Est : magnifique ! On voit tous les Ecrins, le Queyras, les montagnes au sud et Céüse en face. R201206230087Le sentier en balcon  au bord d'un parcours de crêtes nécessite de l’attention mais permet de prolonger les vues particulièrement belles.R201206230098

En face la corniche en forme de fer à cheval de Ceuse qui culmine à 2 016 m

La descente se fait en suivant le fil de l'arête, ici le balisage est bleu, quelques cairns aussi.R201206230095 R201206230096Au col de Garnicel (1681 m), nous prenons à droite la piste qui descend, avant de retrouver à gauche la piste qui nous ramène au parking.

R201206230106

Demain sera plus dur, en attendant nous allons nous raffraichir au gite d'étape de St Disdier en Devoluy.R201206230112

Stéphanie et Laurent nous accueillent d'une manière très sympathique et nous préparent un bon repas de produits locaux ou bio.

Une promenade digestive nous emmène  jusqu'à Mère Eglise illuminée le soir, et son cimetière ou repose René DesmaisonR201206230125. R201206230037b

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Hautes Alpes
commenter cet article