Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de randosalain26.over-blog.com
  • Le blog de randosalain26.over-blog.com
  • : Blog de randonnées pédestres en montagne, bord de mer...Cliquer sur le nom de la rando ci-dessous pour voir l'article correspondant
  • Contact

Les randonneurs

C’est comme ça qu’on appelle ces petites bêtes avec des bosses sur le dos et des bâtons au bout des bras.

En général, ils se déplacent en groupe et se garent sous les platanes. Ils attendent l’ordre du chef et s’évanouissent dans la nature. Ils partent marcher et tchatcher… pourquoi se gêner. Tant qu’on est au village, on peut les surveiller mais après… où vont-il ?

Traditionnellement, ils se dirigent vers le haut, mais pour en savoir plus regardons ensemble quelques randonnées qu’ils ont effectuées…..

Rechercher Dans Ce Site

Pour ne pas vous perdre

boussole1[1]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

monde[1] 

boussole carte randos

 

 

La montagne on partage

Pour voir (ou retourner à) nos voyages, cliquer sur la photo ci-dessous.

DSC05119

 La montagne ça vous gagne, alors on partage, bonne rando virtuelle. A vous de cliquer !!

 Hautes Alpes        Du pré de Mme Carle au glacier blanc

Hautes Alpes        Dormillouse et les lacs Palluel Faravel

Hautes Alpes           Vallée de la Clarée les 3 lacs : Clarée, Rond, Ban

Hautes Alpes           Tête de Clappe Dévoluy

Hautes Alpes           Tête des Ormans Dévoluy

Hautes Alpes           Lacs de Pétarel Valgaudemar

Hautes Alpes           Les crêtes de Ceüse

05 Mercantour        Val d'Allos Col de l'Encombrette

05 Mercantour        Val d'Allos  Le Mont Pelat

05 Mercantour        Val d'Allos Tour des lacs

05 Mercantour        Colmars les Alpes Les lacs de Lignin 

05 Mercantour        Lac d'Allos

06 Mercantour        Les lacs de Gialorgues

06 Mercantour        Les gorges de Daluis, "le point sublime"

07 Ardèche            Chateauneuf de Vernoux Serre de la Roue

Ardèche                  Thueyts Pont du diable - Fontfreyde - Echelle de la Reine, du roi

Ardèche                  Coux Grottes de la Jaubernie-Croix de Gruas

Ardèche                  St Montan 

Ardèche                  Le Pouzin du Serre du gouvernement au couvent des chèvres

Ardèche                  Pranles Le volcan des Chirouses 

Ardèche                  St Sylvestre : Le pont romain - la chapelle St Martin de Galéjas

Ardèche                  Pont de Chervil - Chalencon

Ardèche                  Le cirque d’Estre et le vallon de Tiourre

Ardèche                  Labastide de Virac Gorges de l'Ardèche

Drôme                     Les trois Becs

Drôme                     Diois Vallon de Combeau

Drôme                     Les Prés sommet de Banne

Drôme                     Valdrome La Pyramide et l'Aup froid

Drôme                     Nyons Garde Grosse

Drôme                     Les Tourrettes Ravin des loups

Drôme                     La Garde Adhémar val des nymphes

Drôme                    Baronnies. Rocher de Saint-Julien

Drôme                    Baronnies  Les Géants à Piégon

Drôme                    Arpavon Poët Sigillat Le tour de la grande Javonière

Drôme                    Omblèze Canyon des Gueulards et Druise

Drôme                    Omblèze

Drôme                    Beaufort sur Gervanne Côte-Belle

Drôme                    Pontaix Cascades de l'Aiguebelle

Drôme                   Rochebaudin Serre Gros

Drôme                   Rochefort Samson Pas du Loup Grotte des Ussets

Bouches du Rhône    La côte bleue de la Redonne à Niolon

Bouches du Rhône    Carro tour du Cap Couronne

Isère                      Le Gargas - Massif des Ecrins

Isère                      Granier Chartreuse

Isère                      Monteynard tour du lac par les passerelles Himalayennes

Isère                      La Bérarde: Pillatte Temple Ecrins Carrelet Chatelleret

Isère                       Cognin les gorges- Les gorges du Nan

Pyrénées Atlantiques La Rhune

Pyrénées Orientales  Collioure Port-Vendres

Savoie                     Vanoise Pralognan La Valette

Savoie                     Vanoise Col du Palet, Plan Séry

Savoie                     L'Arpont Maurienne

Savoie                     Lac Sainte Croix Belledonne Maurienne

Savoie                     Arêches-Beaufort - Tour du lac de Saint Guérin

Savoie                    Les Contamines Montjoie - Lac Jovet

Savoie                    Bionnassay - Passerelle

Var                         Les crètes de la Sainte Baume

 Var                         Les gorges du Caramy

Var                         Corniche de l'Estérel

Var                          Porquerolles Ouest

Vaucluse                  Le plateau du Barry à Bollène

 

Bhoutan                    La tanière du tigre

Espagne                   Camino del Rey nord Malaga

Espagne                   Picos de europa Senda del Cares

Espagne                   Picos de europa Torre de horcados Rojos

Espagne                   Randonnées Bardenas, Alquézar, Parc Ordesa en Espagne du nord

Italie                      Tour du Mont Viso

Italie                      Cinque Terre

Egypte                     Déserts blanc et noir

Grèce                     Les gorges de Vouraïkos vers Kalavrita

 

15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 13:25

Dénivelé : environ 400m départ 390 point le plus haut 690 m

Durée : 5h30 dans la version longue

Attention Il nous est signalé

Le GR du pont au village est maintenant fermer par les nouveaux propriétaires , impossible de passer et rencontre très tendus avec eux

Encore une superbe ballade préparée par Danielle et Guy, au départ de Pont de Chervil.. Se garer en face de la gare du  hameau de Chervil, c’est notre point de départ pour aujourd’hui.R201112110010 Nous suivons cette voie ferrée départementale maintenant désaffectée sur 3 kms,, cette voie longe les gorges de l'Eyrieux  jusqu’à un sentier sur notre gauche  (repère =  reste d’un camion Pizza !!) nous attaquons la montée vers Chalencon . R201112110023R201112110024Nous contournons une très belle ruine en cours de  restauration ;R201112110026 le chemin est pavé de pierres grossièrement taillées, c'est le sentier en corniche au dessus de l’Eyrieux, typiquement ardéchois,  puis  dans une châtaigneraie, la pente est facile.  R201112110028Sur cet  ancien chemin rural,  on ne peut s'empêcher de penser aux femmes et aux hommes qui devaient l'emprunter régulièrement, pour nous ce n'est que du plaisir, mais pour y vivre, ce devait être "autre chose".R201112110029 Les buis et les chênes verts bordent le chemin, parfois nous retrouvons  les murets construits, mais quand ?R201112110030 Nous traversons un très petit hameau abandonné. Chemin et petite route pour continuer, nous découvrons enfin Chalencon R201112110033.R201112110037A  Chalencon, la visite de ce « village de caractère »  s'impose : c'est un superbe village médiéval  bien restauré.

R201112110040Petit bourg du Vivarais aux maisons en pierre de granit, vieilles demeures seigneuriales, R201112110043fenêtres renaissances, mesures à grains,R201112110051b

vestiges de remparts,

tour des Autrichiens,

tour des Pendus, ancienne porte de ville,  temple ou se trouve une "Chaire du désert" mais il est ferméR201112110045,

comme l' Église du XVIIIe, R201112110064sans oublier la place et son superbe point de vue.

R201112110067Pour le pique nique, nous montons jusqu’à l’oppidum (700 m altitude) qui domine le plateau de Vernoux, alors que ses terrasses de pierres sèches et ses châtaigneraies centenaires dominent elles, la profonde vallée de l’Eyrieux.

Le beau temps permet à nos GO de choisir une version plus longue.  Pour la version courte, un sentier permet de redescendre en 1h30 au parking.

Après l’oppidum, nous suivons au départ le balisage et le chemin empierré et encadré de murets  avant de filer sur Les Blaches, le Pialou, nous bifurquons sur la gauche juste avant le carrefour officiel, nous retrouvons le GR, filons sur la droite. R201112110070La végétation est splendide, le houx  a beaucoup de succés, il y en a partout. Une partie du GR en contrebas de la route mériterait un débroussaillage !! Quelques difficultés à trouver le sentier derrière une maison en chantier à Réallières R201112110089Descente vers la rivière que nous traversons sur un petit pont de bois (rondins glissants). R201112110106Là, une surprise nous attend le sentier en surplomb permet de dominer  les gorges du Glo,  une chaine permet de s’assurer et regarder le paysageR201112110109. Le débouché sur la vallée est remarquable : L’Eyrieux et son canal (pour un petit barrage un peu plus loin) la route et l’ancienne voie ferrée.R201112110111 Nous suivons à la descente l’ancienne voie jusqu’à Pont de Chervil terme de notre rando de ce jour et dernière de l'année 2011

Topo du parcours ci-dessous R201112110000

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Ardèche
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 18:32

Les gorges de Daluis, "le point sublime". 

MER0219Aujourd'hui, grand soleil encore, nous connaissons déjà le secteur des gorges du Daluis et du Cians mais nous souhaitons compléter nos visites par une randonnée au point sublime et grimper à la citadelle d’Entrevaux. . MER0203Le mois de septembre est une bonne saison pour faire cette petite rando, l'idéal étant le soleil couchant pour les couleurs, les buissons jaunissent et rougeoient, enflammant merveilleusement l'adret de la vallée du Var. Sur la route départementale, entre Enriez et Guillaumes, peu après la "tête de femme", nous nous garons près du pont de Berthéou. De la, nous commençons la promenade sur le sentier à travers les roches rouges, en direction du point sublime. MER0208Le sentier est particulièrement bien balisé. Régulièrement, en chemin, des panneaux illustrés nous renseignent sur la géologie locale, la faune, la flore. Au dessus de nous les roches blanches calcaires, en cheminées de fées, dominent les marnes rouges. Autrefois, ancien chemin de transhumance vers les alpages de la haute vallée du Var, le sentier a gardé son pavage de dalles. MER0210 A la borne, nous prenons à droite vers le point sublime (952m). Il vaut mieux ne pas quitter le sentier balisé. Sur la droite nous pouvons voir l'aval des gorges de Daluis.MER0216 Du belvédère vertigineux aménagé la vue est superbe, différents monts et en contrebas quelques 270 m en contrebas, les eaux du Var. Les gorges de Daluis, au cours des siècles, ont été exploitées pour leurs gisements de cuivre. En face du belvédère, sur la falaise, nous pouvons apercevoir les entrées des anciennes mines. Elles étaient difficilement accessibles. MER0222Pour le retour nous prenons le même chemin qui nous ramène à la tête de la femme.MER0226

Longueur de la marche : 3,71 Km
Durée de la marche : 1h30 de marche
Dénivelé : 257 mètres

Ci-dessous carte topo de la randonnée dalluis point sublime

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Mercantour
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 18:07

La randonnée vers le col et les lacs de Gialorgues fait partie des randonnées incontournables de la Haute-Tinée. MER0434A la sortie de Saint Dalmas le Selvage nous prenons la direction du col de la Moutière, au premier virage en épingle à cheveu, il faut prendre à gauche, la piste qui s'enfonce dans le vallon de Gialorgues.MER0390 Longue d'environ 5 km, celle-ci permet d'éviter 2 heures de marche, mais il faut rester prudent, les pierres, les passages d’eau, les trous... très dur pour les voitures basses, mais aussi pour nous, heureusement nous sommes en fourgon. MER0392Un petit parking (Valloar 1950m),  le début du sentier est sous les mélèzes, c’est le dénivelé le plus accentué mais qui  ne comporte aucune difficulté, sauf à se baisser pour manger les framboises. La végétation va très vite disparaître pour laisser place aux grands espaces de verdure qui nous permettent de découvrir, en se retournant, le vallon qui abrite St Dalmas le Selvage.MER0402 En face de nous, les sommets qui nous entourent, démunis de végétation, sont recouverts de tonnes de cailloux sur les flans de la montagne. MER0400Malgré tout, cet endroit est reposant et paisible, le chemin de terre facile longe une rivière, les couleurs  verte et rouge  sont douces. Ensuite un vaste plateau très agréable, on aperçoit les magnifiques sommets, et notamment sur notre droite la crête très découpée.
MER0404Après plus d'une heure de marche, nous atteignons le refuge non gardé de Gialorgues (2280 m), où se trouve aussi une maison de berger. MER0409Après discussion avec le berger, nous suivons ses conseils, nous partons vers les lacs de Gialorgues , c’était notre but mais nous n'avions que peu d’informations, sauf "pas de sentier balisé" !! Pourtant c'est le plus beau. MER0411Il  faut suivre les passages des bêtes, nous a dit le berger, ce que nous faisons. Après environ 30 mn de marche, quelques cairns repérés, une petite baraque, une plaque de linaigrettes un peu sèches, nous atteignons le premier lac, qui aujourd’hui en forme 2, ce sont plutôt de grandes flaques, presque à sec !! MER0416Toujours à la recherche du sentier des bêtes sur notre droite. Le plus beau lac se mérite, c’est celui qui se trouve le plus haut, à 2483 mètres d'altitude.
Le dénivelé clément jusqu’à présent, va se corser ardemment sur plusieurs dizaines de mètres. En montant, le paysage verdoyant se transforme très vite, laissant place à un paysage de rochers. MER0418Il est possible de revenir par le col par un gros pierrier, puis rejoindre le refuge et  le même chemin jusqu'au au parking. Le col n'ayant pas un intérêt capital, nous revenons par le même chemin, ou plutôt le même pierrier au départ mais pas de regrets pour les lacs, merci pour les conseils du berger.MER0420Le lac est dominé par le col de la Roche Trouée et ses rochers particuliers. MER0436Après avoir bien profité de la vue nous redescendons vers le sentier officiel. Sur le chemin du retour, petite rencontre avec les ânes du berger.  MER0444Nous sommes en septembre, la végétation commence à changer de couleurs, c’est aussi la fin de l’après midi, elles sont encore plus chatoyantes. MER0388Retour au véhicule, reste à se faire secouer sur 5 km..… et nous poser à St Dalmas ;MER0449 MER0450un petit resto, les spécialités de montagne et la fatigue…oubliée !!

Ci-dessous Carte topo du coingialiogues carte

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Mercantour
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 10:39

Parc du Mercantour, lac d’Allos.

MER0045Dénivelé : 522 mètres, 2 H pour la montée, le lac est a 2227 mètres altitude.

Difficulté : Aucune, c’est une randonnée familiale.

Pour aller au lac depuis Allos plusieurs possibilités :

-          En camping-car : A la sortie d’Allos, prendre la route du lac, une petite route de montagne permet de se rendre jusqu'au parking de La Cluite (quelques emplacements CC, barre à 2.10m) et se garer à la limite du parc National du Mercantour.

-          En voiture :   le parking du Laus est à 45 minutes du lac, payant en haute saison.

-          A pied depuis Allos : Si on part du village en empruntant le GR il y a 800 m de dénivelé et 3h30 de marche.  Carte topo à la fin de l'article

Nous sommes en CC  donc obligés de se garer avant la barre,  et de prendre le sentier (ou la route) qui mène au lac en 2 heures.MER0017 Nous commençons par une descente jusqu'au torrent, passons devant une fontaine ainsi qu’à proximité de ruines de maisons, et de cascades.MER0022 Après le torrent, le sentier monte doucement sur la rive opposée à la route. De nombreux arrêts sont nécessaires pour déguster les framboises !! MER0025Nous croisons la route avant de retrouver le parking du Laus. Désormais la montée se fait par un grand sentier jalonné de différents panneaux explicatifs.MER0027 Nous débouchons par une vue magnifique sur le lac. MER0033Le refuge sert des repas, les endroits pour le pique nique ne manquent pas et c’est l’heure. MER0041 Pour faire le tour du lac, compter une heure pauses photos comprises.MER0052 MER0059 MER0055bPour le retour, nous reprenons le même sentier au départ et au croisement avec la route, nous tentons le « stop », et çà marche, un couple nous prendra en voiture jusqu’au parking CC.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

allos carte

Nous revenons avec plein d'images en tête dont ce lac qui a la faculté de se dédoubler!! MER0060

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Mercantour
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 15:05

P1140022

Pour faire cette randonnée, partir de Cognin les Gorges au Sud-Est de Saint Marcellin sur la N1532.

Se garer sur le parking près de l’église.

Dénivelé : point le plus bas 280 m , point le plus haut 931 m soit 830 m de dénivellé cumulé

Distance: 14 -15 km sans  la cascade

Durées :   5 h version longue + 1 h  AR à la  cascade Gerlette   -   Version courte = 3h30

Topo: voir en fin d'article

DSC09067Descriptif de la version longue :

Nous passons devant la vieille église avant de rejoindre le ruisseau du Nan, le parcours est balisé en jaune et vert. P1090963 

Nous suivons le Nan sur sa rive droite,P1100017

le chemin devient sentier lorsque la pente s'accentue, P11000192 passages sont aménagés mais sans difficulté. P1140006P1140005

 Nous remontons le torrent et ses cascades, le parcours est très agréable et frais, très bien lorsqu'il fait chaud comme en cette journée d'automne. 

Nous quittons la berge du ruisseau par un sentier en lacets au départ, puis en  ligne droite ;P1090977

Belles vues sur la route de Malleval creusée dans la falaise  qui nous surplombeP1100021

P1090975Derniers efforts avant de rejoindre la routeP1140012P1140013

On rejoint ainsi la route environ une heure après notre départ. P1140042

Nous remontons cette petite route des gorges pendant environ un quart d’heure, jusqu’au lieu dit "Moulin".  

 Nous partons à droite avant le pont, prenons le sentier herbeux qui nous permet de rejoindre le village de Malleval.

Le sentier traverse la route à plusieurs reprises, dans les épingles à cheveux.

P1140032

 

Après environ 2 h de marche, nous arrivons au village de Malleval,   lieu marqué tragiquement lors de la dernière guerre.

 

Un passage au monument de la résistance s'impose ainsi que le casse croûte devant la salle hors sac à côté du camping.

P1100040

Nous poursuivons direction Tessonnière, puis Picotière sur un chemin en sous- bois à la descente, toujours balisé en jaune et vert.

Nous traversons une très belle forêt, aux arbres très hauts, dans un virage à gauche nous arrivons au carrefour de la cascade de la Gerlette (compter 1H A/R et 80 m de dénivellé pour y accéder et non pas 20mm comme indiqué)P1090995

A compter de ce virage, le sentier remonte, rejoint une piste puis la route des Belles.

P1100001

P1090996

Au passage on trouve plusieurs plaques , monuments marquant les moments douloureux du Vercors pendant la dernière guerre..

 

 

 

 

 

 

Il faut continuer sur cette route jusqu'au hameau des Belles, puis prendre tout droit le chemin devenu une large piste caillouteuse et en travaux qui descend sur Cognin.

Dans la descente, après une épingle à cheveux, quitter cette grande piste pour prendre à droite un sentier,le laisser assez rapidement pour continuer la descente sur la gauche. La pente est assez raide et glissante, elle rejoint la route de Malleval au lieu dit 'Chapeau de Napoléon".

Le sentier coupe à trois reprises les lacets de la route (toujours aussi pentu) et retrouvons le village de CogninP1100051 

Un conseil : Après avoir vu la route des gorges par dessous, possibilité de prendre le véhicule pour découvrir la vue de dessus. La route (limitée en hauteur et largeur à 2.80m), taillée dans la paroi, passe sous de petits tunnels et croise notre chemin du matin.

P1140048P1140047  P1140050La partie haute et la partie basse, et on ne voit pas tout !.P1140049

Ci-dessous Cartes versions longue et courte

  cognin

Carte ci-dessus = version courte (trait violet)

  Descriptif version courte :  Au lieu dit "le Moulin" prendre à gauche et  filer vers Les Belles par le grand champ

Ci-dessous version longue (trait rouge)

R cognin 20141003 123350

R2014102400001 DL rando MJC

Article Dauphiné Libéré 24/10/2014

R2014101900001 001

le Crestois 31/10/14

R2014102400002 DL

DSC09094

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Isère Vercors
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 09:41

R201107220015


R201107220011Le départ d’un circuit de 3 jours en Vanoise, est prévu au  hameau des Prioux 1711 m, au fond de la vallée, après avoir traversé  Pralognan. Nous laissons les véhicules sur un des parkings qui bordent la route, juste avant le Pont de la Pêche. (en fin d'article topo du circuit prévu) R201107220026Ce circuit devait nous ramener à Pralognan par les Fontanettes, nous devions revenir au parking des Prioux en utilisant le petit train touristique, évitant ainsi de faire une navette de voitures et chauffeurs.R201107220038R201107220034Pour la montée au refuge de la Valette, le panneau indique  2 heures 45, et un dénivelé de  863 m.

Du parking des Prioux, on part vers l’est, en face du hameau ; un bon sentier  serpente en montant dans des arbustes et des fleurs, avant d'être complètement à découvert. R201107220045Plus haut,  on traverse le torrent des Nants pour arriver aux Chalets des Nants . R201107220056

Le sentier en balcon longe longtemps le Pic de la Vieille Femme. R201107220066

Peu avant le Col de la Valette 2554 m, on quitte le sentier pour tourner à droite. R201107220072Ouf, on aperçoit les toits du refuge (44 places), la montée est bonne mais intense, nous sommes à 2590 m. R201107220075Les vues sont magnifiques, le spectacle grandiose et le temps est frais. R201107220077Le refuge domine deux petits lacs, un petit tour  pour admirer s’impose, ainsi que l’ancienne bergerie entourée de Linaigrettes. R201107220099 R201107220087

R201107220088R201107220097Ce refuge, point de départ de courses sur les glaciers de la Vanoise est connu par plusieurs d’entre nous. Nous étions déjà là pour des 40 ans !!!! c’est  toujours la même gardienne ! Elle avait fait une drôle de tête il y a 21 ans en voyant dépasser de certains sacs à dos 2 raquettes de tennis !! et oui le lendemain nous avions eu droit à un match sur le glacier (résultats 2 balles perdues !!) R201107220090

R201107220106Le premier chalet à gauche est la salle à manger, il a fait l’objet d’une extension il y a 3 ans. Le second est le chalet de la gardienne, et celui de droite  le dortoir. Une main courante est nécessaire pour rejoindre le petit bâtiment des toilettes !!! La salle à manger chauffée est appréciée pour attendre le bon repas du soir. La nuit est fraiche, il va même neiger.

Le lendemain, nous devions  rejoindre  le refuge Félix Faure du col de la Vanoise, pour y passer la deuxième nuit. R201107220118Surprise du petit matin, neige et brouillard au programme météo. Il y a des plaques à traverser, pas question de prendre des risques avec le groupe cela peut être dangereux et sans visibilité cela n’a guère d’intérêt ; R201107220124R201107220130La décision est prise, nous redescendons  vers les Prioux et Pralognan, s'informer de la météo et éventuellement monter par les Fontanettes. L’office du tourisme confirme le mauvais temps, et faute de salle hors sac,  nous décidons de faire «  la Pizzéria ». La pluie continue tout l’après midi et malheureusement nous annulons la sortie et le refuge. Nous sommes déçus mais c’est promis nous reviendrons, et pas uniquement pour la pizza et les tagliatelles !!

R201107220154Au revoir le groupe de copains, nous sommes quelques uns en camping car, direction  Champagny au hameau du  Laisonnay (1560 m). Nous passons la nuit sur le parking du hameau en espérant  le retour du soleil. Pas de regrets pour la décision d’annuler la sortie de la veille, cette nuit il a neigé, et ce matin c’est pluie et neige mélangées.R201107220190  A 11 h c’est l’accalmie, nous voila partis en direction du refuge de la Glière (à moins de 2 h de marche). R201107220196

Nous passons près du refuge du Laisonnay d'en Haut pour laisser à notre gauche, le sentier qui monte au refuge de Plaisance, et emprunter le bon chemin au-dessus du torrent du Doron de Champagny. R201107220230Les premières marmottes ne tardent pas à se faire entendre et la flore est resplendissante, un véritable tapis de fleurs !!!  R201107220197R201107220082Astrances, lys martagon, digitales, aconit, orchis, gentianes, saxifrage, épilobes entre autres, révision pour le plus grand bonheur de ces dames, livre et appareils photos en mains.R201107220356R201107220201R201107220210Montée tranquille  jusqu’au refuge de la Glière 2010 m,  ou nous pique niquons. Beaucoup de randonneurs sont là, en raison du mauvais temps  en hauteur. L’après midi, le soleil   fait son apparition. R201107220214R201107220332Nous reprenons notre chemin jusqu'au petit col à environ 2050 m situé derrière  le refuge, pour découvrir le "lac" de la Glière, une grande étendue caillouteuse traversée par un torrent à l’eau très claire. R201107220248Nous effectuons presque le tour de ce lac de pierres.R201107220273Tout près de là, une chapelle, "Notre-Dame des bergers".R201107220324 Un nombre  impressionnant de marmottes et marmottons assurent le spectacle et nous amusera. Elles posent, nous pouvons les approcher, les photographier de très près, jusqu’à voir leurs dents !!!!!! R201107220328 R201107220327Pratiquement  le même chemin pour le retour, toujours des marmottes et toujours des fleurs pour notre plus grand plaisir.R201107220338 
R201107220333Descente tranquille jusqu'au parking du Laissonay. Une bien belle balade tranquille à faire en famille et accessible à tous. R201107220347

R201107220349R201107220369Pour la dernière soirée, petit tour à Courchevel, tout est fermé, c’est le désert complet !!  la nuit à Couchevel sur le parking CC Le Praz est calme. Le lendemain nous repartons par Méribel, et le col de la Madeleine, la pluie nous rejoint au moment du pique nique.R201107220374

Il est temps de rentrer et de laisser la pluie et le froid.R201107220182

 

r201107220000

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Vanoise
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 16:18

R201107090013La Bérarde   C'est ou ?

Après Bourg d'Oisans, continuer direction  Briançon, juste avant la montée du col du Lautaret,  prendre à droite  après une longue ligne droite, sur une  petite route en direction de la Bérarde (Venosc, St Christophe en Oisans).

Se garer sur le grand parking au bout de la route à la Bérarde, possibilité également d'aller au camping bien aménagé.


Randonnée des 3 refuges : Pillatte, Temple Ecrins, Carrelet 

R201107090018Du parking une première passerelle nous permet de traverser le torrent  pour remonter le Vénéon par la rive gauche. Le sentier en balcon  longe le Vénéon jusqu'au niveau du refuge du Carrelet.R201107090023 La randonnée est belle dès le départ dans le vallon du Vénéon, les glaciers de la Pilatte se découvre petit à petit, c'est grandiose.

R201107090036 Juste en face nous appercevons le refuge du Carrelet et plus haut celui de Temple Ecrins; nous bifurquons vers le vallon du Chardon, il faut trouver une passerelle pour traverser le torrent.

R201107090012

Une fois traversé ce torrent du Sayx, le pique nique est le bienvenu; il faut maintenant revenir par un  bon  sentier bordé de fleurs et de verdure en direction du refuge de la Pilatte.R201107090050 Nous voila au pied du refuge, il reste environ 500 m de dénivelé pour le rejoindre? C'est un sentier fait de moraines plus instable, et les jambes sont un peu plus lourdes en fin de journée.R201107090066Le refuge est sur le replat vers la droite

R201107090068Il reste quelques névés. La marche d'approche est un peu plus longue en passant par cette rive. R201107090071Le refuge apparaît au dernier moment, juste devant le glacier de la Pilatte. Cà y est nous y sommes, la récompense est là, c'est magnifique.R201107090077

Refuge de la Pilatte Altitude 2577 m Nombre de places : 120 places. Accès au refuge de la Pilatte depuis La Bérarde (1740m). Dénivelé : 837 m Temps d’accès : 4h par la rive droite, environ 5 h par la rive gauche.

  Le refuge atteint, on est entièrement dans le monde des glaciers. Sur un promontoire morainique dominant le glacier de la Pilatte, la vue sur les Bans est particulièrement belle. l'Ailefroide, les Ecrins, le Gioberney. R201107090087Photo ci-dessus Vue depuis notre dortoir A l’intérieur  on peut voir des photos de l'époque où les glaciers étaient plus majestueux. J'aurais aimé les voir.R201107090116 Le matin avant de reprendre le chemin du retour, un petit groupe veut «  toucher » le glacier ; L'accès  se termine par une chaîne puis des barreaux type via ferrata. Quel plaisir d’être ici en haute montagne, même si je suis incapable de grimper sur ces sommets, j'aime les admirer, regarder les alpinistes, quel spectacle.R201107090137 R201107090153La nuit dans le refuge est réparatrice !!! La descente prudente,la traversée des névés, des passerelles sur le torrent, nous voila au carrefour pour la remontée vers le refuge de Temple Ecrins environ 400 m de dénivellé pour les plus courageux ou les moins fatigués !!! Souvenirs souvenirs, nous étions déjà ici il y a environ 25 ans. cette fois ci pas d'entorse, nous n'aurons pas besoin des services de l'hélico !!!! R201107090061Après de nombreux lacets permettant de voir les Bans et le cirque de la Pilatte, on aperçoit au dernier moment le refuge de Temple Ecrins. Le pique nique est apprécié.

Refuge Temple Ecrins Altitude 2410 m Nombre de places : 64 places. Dénivelé depuis la Bérarde : 670 m Temps d’accès de La Bérarde: 2h15. Ecrins 0534

On marche dans une magnifique prairie alpine surmontée de sommets et de glaciers. Direction la descente, le sentier est assez spacieux, tantôt dans les prairies, tantôt traversant les pierriers ou des éboulis de lits de torrentR201107090167La descente sur le refuge du Carrelet est rapide: Altitude 1908 m Nombre de places : 37 places. Accès au refuge du Carrelet depuis  La Bérarde . Dénivelé : 168 m Temps d’accès : 1h R201107090168Le refuge est situé sur un grand replat, au milieu des pins. C’est un refuge qui permet une découverte de la montagne, au terme d’une promenade sans difficulté avec des enfants. Quel espace plus merveilleux pour un premier contact des plus jeunes avec la montagne !R201107090176Le retour à la Bérarde est un plaisir avec toutes ces montagnes environnantes, un peu de neige, de ciel bleu, de verdure, des fleurs (lys martagons, ancolies, joubarbes, edelweiss entre autre).Ecrins 0482

R201107090205Randonnée  le refuge du Châtelleret situé à une altitude 2225 m Nombre de places : 68 places.

Accès au refuge du Châtelleret depuis La Bérarde dénivelé : 485 m

Temps d’accès : 2h30

R201107090211Certains petits veinards restent un jour de plus et peuvent revoir le refuge du Chatelleret par le sentier qui grimpe vers des petits chalets de bois, dans le village.

Ensuite les panneaux indiquent le refuge. Le sentier grimpe en lacets au milieu d'un parterre de fleurs (lys orangés, martagons, benoites, rhododendrons.....) avant de s'adoucir et de devenir plus caillouteux avant le refuge.R201107090223On atteint le refuge en un peu plus de 2 heures. En route, plusieurs arrêts  pour suivre  les chamois, même à l'oeil nu.R201107090225Le sentier est agréable, au bord du torrent des Etançons, dans un environnement très fleuri, R201107090202R201107090199dont de belles pentes de rhododendrons,lys........ R201107090227 Le refuge se trouve au pied de la Meije et de son Glacier Carré. Le panorama est grandiose, on aperçoit le refuge du Promontoire à 3 h de marche, pour les spécialistes de la grimpe. Nous étions là aussi il y a 25 ans et nous constatons le net recul du glacier de la brèche de la Meije. Nous ne pourrions pas la  refaire dans les mêmes conditions.

R201107090241

Nous effectuons le retour par la rive droite qui rejoint le chemin accédant à la tête de la Maye que nous avions aussi fait il y a quelques années !!!! ce sentier en balcon offre des vues aériennes et spectaculaires sur la Bérarde.R201107090258

Randonnée de La Tête de la Maye (pour info)

  R201107090197

Dénivelé et temps de marche : 805 mètres, 3h  pour l'aller et environ 2 heures pour le retour.

A l'entrée du village avant le pont, prendre la direction du nord vers le refuge du Chatelleret.

Vers 1900 mètres d'altitude, continuer en empruntant le sentier de gauche (Tête de la Maye), qui monte entre les barres rocheuses.

 

Sans être difficile, il ne faut pas avoir peur de "mettre les mains" pour cette balade, car certains endroits sont équipés de chaines, câbles.

Le sommet de la Tête de la Maye (2516 m), d'où l'on peut admirer un magnifique panorama sur 360°.

On ne s'en lasse pas... Une randonnée inoubliable où le plus difficile sera de prendre la décision de redescendre...


 

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Les Ecrins
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 22:13

R1103290041

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sympathique ballade autour de St Sylvestre, 15 kilomètres et peu de dénivelé. Outre le village, son château et son église, on y découvre les ruines d’un pont romain, la Chapelle St Martin de Galéjas, de beaux points de vue sur le Vercors et l’Ardèche, des hameaux aux maisons de granit, une rivière le Duzon.

Se garer sur la place de l’église du village de St Sylvestre

R1103290042

Prendre le chemin qui descend le long du château, en direction du Grand Moulin.

R1103290004

R1103290005

Après avoir traversé le pont, sur un vieux pressoir, un panneau indique de prendre à gauche la direction du pont romain.

R1103290008

 

L’origine et l’histoire de ce pont romain sont inconnues mais sa fonction de passage pédestre et muletier est certaine surtout lors des crues du Duzon au printemps et à l’automne.

A partir de cet endroit commencent les cuves du Duzon. (que l’on peut faire en passant par Tournon)

Le sentier qui mène au Pont Romain est un aller et retour d’environ 500 m.

R1103290014

Séance photos effectuée, il faut remonter au carrefour et reprendre le sentier puis la petite route qui rejoint la Chapelle St Martin de Galejas.

R1103290024

Edifiée au XII ème siècle, elle se dresse au flanc d’un coteau qui fait face à St Sylvestre.

R1103290026

Une source coule à proximité dont la vertu serait de guérir les maladies de peau.

Nous continuons notre chemin en direction de Blanc, du Bret, Lonaret et Préaux, carrefour d’ou il est possible de rejoindre St Romain de Lerps.

R1103290031b

En cours de route, nous passons un très joli passage à gué, et c’est un champ de fleurs (violettes, coucous, primevères…) qui nous accompagne. Vue trois étoiles pour le pique nique juste avant Préaux. 

  R1103290037b

Nous voila repartis en direction du Serre Long, le Bosc, en traversant un bois avant la vue panoramique sur le hameau de Baratier, la Côte…souvenirs, souvenirs !!!!!

R1103290035

La descente sur  Baratier est rapide, jadis, ce hameau comptait café, épicerie, école (mon école), aujourd’hui tout est fermé, quelques maisons sont restaurées.

"Ils quittent un à un le pays pour s'en aller gagner leur vie ........"  un poète célèbre l'a dit avant moi !!!!

R1103290037

Le détour jusqu’au temple vaut le coup, il est magnifique.

A la sortie du hameau, prendre le chemin à droite qui mène à Marcel, puis Charratier, la Blache,  suivre St Sylvestre, encore un boulevard de fleurs et de pissenlits pour les amateurs.

Nous rejoignons la route, prenons à gauche, traversons le Pont sur le Duzon. Juste à la sortie du pont, prendre à droite, le chemin nous ramène en longeant le Duzon.

Au carrefour du Moulin, prendre à droite pour remonter sur le village et le parking.

Compter 5 heures de marche pour ce circuit d’environ 15 km;  nous n'avons pas vu d'autres randonneurs ce jour là.

"Pourtant que la montagne est belle" ......

Ci-dessous carte du parcours.

saint sylvestre carte pont romain 001

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Ardèche
commenter cet article
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 18:31

  DSC06074

DSC06065.

Se garer sur un petit parking en face d’une grande maison au hameau du Clap à  Pranles à 12 km au nord de Privas.

 Nous partons par le chemin balisé jaune et blanc, passons un premier portail  du parc à moutons (il y en aura plusieurs)  pour gagner un col et descendre sur le hameau de Goutoulas, en chemin, belles vues sur Pizette..

DSC06070Nous prenons à gauche vers le Sud Est pour gagner le flanc du volcan.

DSC06071Le pierrier du volcan des Chirouses, cet immense agglomérat, s’étend sur 9 km sur parfois une largeur d’un km.

La marche dans les blocs basaltiques n'est pas très aisée, il faut faire très attention où l'on met les pieds et les batons.

DSC06079Il faut noter le phénomène acoustique provoqué par les plaques de basalte.

DSC06084La chaleur du soleil nous est renvoyée par les blocs de basalte, plus tard à Eyrebonne un agriculteur nous dira que l’année de la canicule des températures de 70° y ont été relevées !!!.

 Peu avant  le hameau d'Eyrebonne nous pique-niquons au bord d'un pré au dessus d'un petit ruisseau,, face au volcan en compagnie d'une vache.

 Le repas terminé, nous traversons Eyrebonne et partons sur la gauche (entre hangar et maison grise) pour aller au très joli hameau de Magerouan,puis nous descendons dans le vallon où coule l'Auzène..

(Il y a ici comme à Eyrebonne la possibilité de rejoindre la Pizette directement par un très beau sentier: prendre à droite dans le hameau = circuit diminué de 2km et de 1h  cequi donnera pour ce circuit 577m de dénivelé positif et 11,840 kms) DSC06095

 Nous passons sur l’autre rive par un vieux pont au moulinage du Sablas, C'est 1.5 km de petite route qui nous attend pour rejoindre  Jean de Faux ou nous traversons la rivière sur un autre très vieux pont pour remonter à travers les terrasses et les châtaigniers jusqu'au hameau de la Pizette

DSC06098De là, nous bouclons ce circuit en revenant au Goutoulas, puis le col du Muret avant de redescendre vers Pranles en compagnie des moutons. 

Compter 5 h de marche pour cette belle randonnée de mars, à faire par temps sec.  

ci-dessous notre parcours     Pour circuit court  4h, 577m de dénivelé positif et 11,840 kms.

DSC06089

 

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Ardèche
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:53

Randonnée dans le désert noir:

EGY1191Sur notre site de voyages vous avez pu voir notre parcours en Egypte.

Après Le Caire, Alexandrie,  nous sommes parti plein ouest en bord de mer, pour Marsa Mathrou

avant  notre descente

en direction du sud,

vers les oasis de Siwa et de Bahariya, lieu de départ  d' excursions des déserts blanc et noir.

 

 

EGY1146

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une multitude de petites collines nous entourent.

 

 

EGY1177

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous grimpons sur la plus haute,qu'on appelle aussi "pyramide" normal nous sommes en Egypte. La montée est directe, presque droite.

  Pas de difficulté, aprés plusieurs heures de 4x4 cela fait du bien de dérouiller les jambesEGY1159

EGY1160

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EGY1166

 Voila nous  sommes au sommet, une vue splendide, un 360° époustouflant !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De tous les cotés nous sommes entouré de petites montagnes noires de basalteEGY1149

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Déja il nous faut redescendre, par un autre chemin qui permet d' accéder à d'autres de ces monticules plantés là dans le désert

EGY1169

 

EGY1180

 

  Sous nos pas le sol est de toutes les couleursEGY1181

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Nous retrouvons le sable qui enserre les collines, en regardant notre chauffeur du 4x4 nous savons ou se trouve le sud est.

EGY1186

  EGY1189  

EGY1199

EGY1201 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  " Quand t'es dans le désert, tu te demandes à quoi çà sert" .....se demandait le chanteur Capdevielle !!!!

ici çà sert  à la beauté, au calme, à la sérénité.....  

 

Aprés le désert noir, nous continuons notre piste vers le sud

EGY1226

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Randonnée dans le désert blanc

Au fil des millénaires, exposés aux caprices des vents et de l’eau, les grès, calcaires ou craies blanches ont été sculptés en forteresses, en cathédrales, en champignons, en aiguilles… Partout, un léger voile de sable blanc recouvre les lieux, quand ce ne sont pas de belles dunes blondes. Un univers magique qui, le matin et le soir, offre au rêveur un monde imaginaire, presque lunaire…

EGY1249

 EGY1241 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous ne prenons pas les chameaux, les 4x4 et nos jambes suffisent!! il suffit de marcher et de faire travailler son imagination, vu de ce côté c'est un lapin, vu de l'autre côté c'est une poule !!!!

EGY1264

 

 

 

Nos yeux ne savent ou donner de la tête, de partout du blanc.

 

La blancheur avale tous les reliefs, seule l'ombre cette couleur bleutée si particulière que l'on retrouve sur les glaciers, permet de les distinguer.

 

  Telle la neige, la craie aveugle de sa blancheur.

 

Des rochers aux différentes formes , mais ou est "la crème glacée" lui il tire la langue, regarde il a un nez, ..... on dirait une autruche etc....

EGY1266

EGY1278

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

aux couleurs qui varient selon le matin ou le soir

 

des milliers de petites pierres jonchent le sol

EGY1281

EGY1282

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

chacun donne un nom à ces rochers blancs:

le champignon, la meringue                                                                                  encore un autre

EGY1286

EGY1289

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EGY1292

une poule ?

 

 

EGY1299

 

 

et là, vous dites ?

 

 

 

 

EGY1302

 

EGY1303

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et lorsque l'on marche voici ce que cela donne

EGY1312

 

EGY1314

EGY1315

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque enfin le soleil s'incline vers l'horizon et que les ombres s'allongent, la palette des mauves et des orangers enflamme le paysage.

La nuit approche, il faut monter le camp

EGY1321EGY1328

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nous assistons au coucher du soleil, au levé de la lune qui  est pleine ce soir, pour notre chance

de vrais spectacles, tout n'était pas au programme !!!!

EGY1346

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un karkadé ou un thé en attendant le barbecue va nous réchauffer EGY1356EGY1360

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un bon feu de bois (apporté) est le bienvenu

EGY1371

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

c'est pleine luneEGY1365

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et au petit matin, quel plaisir ce levé de soleil dans le désert blancEGY1397, encore d'autres couleurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EGY1405nous reprenons notre marche

 

 

 

 

    A l'aube naissante, la roche arbore des tons pastel, du bleu au rose tendre, les ombres trahissent par leur couleur la fraîcheur matinale.

 

Soudainement les rayons du soleil libèrent en éclaboussant d'ocre et d'or les monstres de craie. Leur silhouette surgit au milieu d'un ciel bleu limpide.

A nouveau, la blancheur avale tous les reliefs

 

Le désert blanc, qui mériterait d’ailleurs que je l’écrive en majuscule tant ce désert est enchanteur et dépaysant.

 

 

 

 

 

  Un doigt  (ou autre chose!)  pointé vers le ciel est notre destination matinale

EGY1421

 

 

 

 

 

 

 

 

EGY1435

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  une marmotte !!!

EGY1430

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  EGY1438EGY1440

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  on ne tire pas la langue, cela n'est pas poli !!!

EGY1447

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  direction le lapin tout à l'horizon

EGY1459 on se rapproche

EGY1458

EGY1460

EGY1461

 

 

 

  est ce toujours un lapin?

 

si on en fait le tour ce n'est plus un lapin, mais une poule ? EGY1467

 

EGY1481

EGY1486

ici la  poule surveille le champignon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

encore un gricheux !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EGY1506

EGY1526

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nous changeons de paysage, le vent a découpé les rochers tel une feuille

EGY1555

EGY1530b

EGY1564

 

 

 

Il est toujours difficile d’obtenir en photographie la même impression que sur le terrain, mais la sélection de photos que j’ai faite parmi les dizaines que j’ai réalisé sur place devrait tout de même vous donner une idée de la beauté  et de la magie du lieu.

C’est une véritable chance d’être ici, dans ce décor comme aucun cinéaste n’en à imaginé.

 

 

On se plait aussi à imaginer que nous sommes sur la banquise, cerné par des icebergs immobiles avec le luxe suprême de ne pas craindre le froid glacial qui règne en temps normal au Pôle Nord.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

toute ressemblance ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée à la montagne de cristal

EGY1590

EGY1593

 

 

EGY1575

 l'équipe de chauffeurs, accompagnateur et guide sans qui nous n'aurions pu découvrir ces paysages

EGY1490

Voir notre site de voyage pour le reste de ce circuit en Egypte

Vous pouvez voir un diaporama en cliquant sur la photo ci-dessus,

                                            accepter l'ouverture d'une nouvelle fenêtre et choisir Diaporama

Repost 0
Published by randosalain26.over-blog.com - dans Egypte déserts blanc - noir
commenter cet article